Lettre ouverte aux lecteurs de ce blog

Bande de charognards ! ça y est ! ça parle de nichons et de fesses (voire de bouche fellatrice) et les réactions se font immédiatement sentir ! C'est la première fois que j'ai autant de commentaires à un post ! Pourtant, c'est certainement le post le plus court que j'ai écrit depuis le début de ce blog (fort in-intéressant d'ailleurs).
Bon, ça me fait plaisir quand même (allez-y : lâchez vous sur les double sens : ils sont là pour ça). Eh oui : j'apprends que j'ai encore plus de lecteurs que ce que je pensais !
Alors pour vous faire plaisir, je vais vous raconter ma petite vie.

Non, ce n'est pas par ce que je fais du sexe que je ne pense plus à vous. Non ! Je continue à penser à vous, mais malheureusement, depuis presque deux semaines, je n'ai plus la possibilité de vous raconter les détails croustillants de ma vie nocturne, ou de vous faire profiter de mes humeurs face à l'actualité.
Eh oui ! Depuis le 1er mars, je suis en exil à Montbard, sous-préfecture de la Côte d'or, moins de 10 000 habitants, à 85km de Dijon. Et ça va durer, puisque ma boite m'y envoie au moins jusqu'au 31 décembre 2005, et c'est renouvelable. Mais je vous rassure, je pourrais vous écrire. En effet, ces deux premières semaines furent assez exceptionnels, puisque je les ai passées à visiter l'usine dans laquelle je travaille désormais. Poste par poste, afin de comprendre le "métier" du client : son activité, son vocabulaire, ses contraintes, etc...
Grosso merdo, ça veut dire que j'ai tourné dans l'usine à poser des questions à tout le monde pour en apprendre plus sur le dit métier. Donc, je n'avais pas d'accès à Internet, d'autant plus que le soir, je dors à l'hôtel, donc pas de connexion non plus !

Mais alors, c'est quoi que c'est y ce métier justement ? Je travaille pour une usine qui fabrique des tubes en acier inoxydable sans soudure, finition à chaud. En gros, ça veut dire qu'on prend des gros cylindres de métal, on les chauffe à 1200°, on les "file" avec une presse de 4000 Tonnes, et voilà ! Je voulais prendre des photos, mais ya pas le droit, alors je vous scannerais la photo de la brochure quand j'aurais le temps, par ce que c'est vraiment impressionnant à voir.
Et à quoi que ça sert ? Alors c'est là que ça devient moins drôle : ces tubes finissent au choix : dans les centrales nucléaires, dans les raffineries de pétrole, dans les forages pétroliers, en canons, ou en tubes mécaniques.
Et qu'est-ce que je fais quoi moi dans tout ça ? Et bien je vais travailler sur le système de GPAO (Gestion de Production Assisté par Ordinateur) afin d'optimiser les processus de fabrication, de transformation et de stockage, d'assurer un suivi qualité des produits afin d'assurer la satisfaction du client. Bref, tout plein des jolis mots qui veulent dire "pognon à la clé".

Voili voilà !

8 thoughts on “Lettre ouverte aux lecteurs de ce blog

  1. Septentria

    Euh, il est trop long, ton post, Snoow… T’auras pas de commentaires, là!!! ;-)
    Sans rire, tu nous manques! C’est bien Montbard, tuyaux mis à part?

  2. Chantal'enflammée

    Mais qu’est-ce qu’il t’arrive, on te reconnait plus. Ta note d’aujourd’hui est… longue! Surement la plus longue de ton blog! ;)

  3. snoow

    Effectivement, cette note est trèèèès longue… Et pour le moment, je n’ai pas trop de commentaires.
    Note pour plus tard : si je veux beaucoup de commentaires, il faut faire une note courte qui parle de cul.
    Ah ben non ! Par ce que ça me fait plaisir d’avoir une note de Septentria qui, ELLE, ne fait pas partie des obcédé(e)s qui ne pensent qu’à ça. (Je ne vous blâme pas : moi aussi, je ne pense qu’à ça).

    Donc, réponse à Septentria : pour le moment, je n’ai pas trop eu le temps de visiter Montbard, mais la région est belle.

  4. Chulie

    Cette note pas drôle m’a bien fait rire, parce qu’il y a beaucoup de mon vécu là dedans.

    Pas facile de vivre avec quelqu’un qui peut être bazardé du jour au lendemain à l’autre bout du pays…

    Bonne chance pour ton nouveau job !

  5. be*

    bor**l de b**e!

    Ca fait 1000 fois que je veux laisser un comment pour mon pote qui, apparement, dors sur la béquille gentiment garé sur le trottoir à Montbard.

    Pourvu que celui là fonctionne…

    Snoowbidounet, enjoy.

  6. Anonymous

    Courage, ça me fait étrangement penser à ce qui risque d’arriver à beaucoup de mes amis… Couraaaage… Et si tu as 5 minutes et surtout l’envie, viens voir du côté de mon blog, j’ai un questionnaire dédicacé pour toi :)

    Alinet

  7. Lancelot

    J’adore ce long long post après un long long silence radio.

    Comme c’est bien raconté et comme tu deviens d’un coup s é r i e u x ! ! !

    Par contre pour la connexion internet tu pourras t’acheter un labtob avec une carte gsm pour te connecter sur le net sans avoir besoin de passer par une prise de téléphone.

Comments are closed.